Pour mieux monter à cheval il faut sentir ce qui va se passer, et ensuite avoir la réaction adéquate à la situation. 

Concentré uniquement sur ce qui se voit et non sur ce qui se sent on perd une grande partie des informations ainsi que du temps pour agir. En effet les informations données par ressenti arrivent avant celles données par les sens externes. 

 

Par exemple si mon cheval avant un exercice de barres au sol, accélère ou ralenti, l'exercice sera mal exécuté. Si je me base sur mes sens internes je peux sentir par avance que mon cheval va varier dans son allure, en sentant qu'il commence à tirer sur les rênes ou à se contracter, et ainsi je peux réagir avant les barres. Si j'attends de voir ou de constater si mon cheval accélère, ralentit, trébuche ou non sur les barres il est trop tard et l'exercice est mal réalisé. 

 

Le yoga permet d'aider à trouver ce ressenti, d'avoir le calme nécessaire pour choisir la réponse adéquat aux situations, et d'avoir une demande précise. Il agit sur tous les paramètres de la bonne réalisation du geste. Depuis la perception, l'évaluation de la situation future, la compréhension de l'information, la prise de décision, et la bonne réalisation. 

 

Ludivine, une yogini convaincue, bientôt pratiquante.

 

Pour en savoir plus aller sur le site d'Alizée http://le-monde-dalizee.fr/                            

+33 (0)6 68 34 00 70

  • Instagram

©2020 par Des sabots dans le forêt. Créé avec Wix.com